Accueil L'International Un juge américain ordonne l’examen des documents saisis au domicile de M....

Un juge américain ordonne l’examen des documents saisis au domicile de M. Trump.

55
0

Une liste détaillée a montré que M. Trump détenait plus de 11 000 documents gouvernementaux non classifiés (FILE).

Washington :

Un juge américain a accédé lundi à la demande de Donald Trump de nommer un « maître spécial » pour examiner de manière indépendante le matériel saisi lors d’un raid du FBI à son domicile en Floride, portant un coup aux procureurs.

Les procureurs s’étaient opposés à la demande de Donald Trump, arguant que la nomination d’un maître spécial pour examiner les documents couverts par le privilège avocat-client pourrait nuire à la sécurité nationale, et qu’elle n’était pas nécessaire puisqu’une équipe gouvernementale avait déjà effectué un examen.

« Un maître spécial sera nommé pour examiner les biens saisis, gérer les affirmations de privilège et faire des recommandations à ce sujet, et évaluer les demandes de restitution de biens », a écrit la juge Aileen Cannon dans son ordonnance, qui a été considérée comme un coup de pouce pour Trump dans sa bataille juridique.

Lire aussi:  6 militaires pakistanais tués dans le deuxième accident d'hélicoptère en un mois

L’ordonnance de Cannon a fait une exception pour l’examen et l’utilisation des matériaux pour « la classification du renseignement et les évaluations de la sécurité nationale. »

Le juge a donné aux deux parties jusqu’à vendredi pour présenter une liste de candidats pour le rôle de maître spécial.

Le ministère de la Justice a déclaré dans des documents judiciaires que des documents gouvernementaux hautement confidentiels, dont certains portent la mention « Top Secret », ont été découverts dans le bureau personnel de M. Trump lors du raid.

Lire aussi:  Le premier hôtel de luxe en forme de lune pourrait ouvrir ses portes à Dubaï prochainement : Rapport

Une liste détaillée de ce qui a été saisi montre également que M. Trump a conservé plus de 11 000 documents gouvernementaux non classifiés qu’il prétend devoir conserver, mais qui sont légalement la propriété des Archives nationales.

« Il est temporairement interdit au gouvernement d’examiner et d’utiliser les documents saisis dans la résidence du plaignant le 8 août 2022 à des fins d’enquête criminelle en attendant la résolution du processus d’examen du maître spécial tel que déterminé par cette Cour », indique l’ordonnance.

(Cette histoire n’a pas été éditée par le personnel de blogdudemocrate.org et est générée automatiquement à partir d’un flux syndiqué).

Article précédentLe Premier ministre britannique Liz Truss prévoit un remaniement du cabinet britannique. Rishi Sunak s’y joindra-t-il ?
Article suivantPriti Patel démissionne de son poste de ministre de l’Intérieur britannique quelques heures après que Liz Truss ait remporté la course au poste de Premier ministre.