Accueil Santé & Bien-être Lewis Hamilton se tourne vers l’Amérique et se lance dans une aventure...

Lewis Hamilton se tourne vers l’Amérique et se lance dans une aventure NFL avec les Broncos de Denver

12
0

Lewis Hamilton étend ses tentacules au-delà du Formule 1. Le pilote Mercedes, qui possède déjà une équipe dans l’Extreme E et a tenté d’obtenir un paquet majoritaire d’actions à Chelsea, est devenu l’un des membres du groupe de propriétaires de la Broncos de Denver de la NFL.

L’équipe de la ligue de football professionnelle américaine elle-même a rendu la nouvelle publique. Homme d’affaires Rob Walton a accueilli Hamilton à Groupe de propriété familiale Walton-Penner.

« Nous sommes ravis d’accueillir Sir Lewis Hamilton, sept fois champion du monde de Formule 1, dans notre groupe de propriétaires.. C’est un compétiteur et un champion qui sait ce qu’il faut pour diriger une équipe gagnante. Il est également un ardent défenseur de l’égalité mondiale, même dans son propre sport », a expliqué Walton.

Lire aussi:  "Guardiola est un peu fou"


« Avec plus de 100 victoires en course, Lewis est considéré comme le pilote de F1 le plus titré de tous les temps.. Son esprit résilient et son niveau d’excellence seront un atout pour le groupe de propriétaires et l’organisation des Broncos. »

L’incorporation de Lewis Hamilton au groupe Walton-Penner coïncide avec celle d’autres noms de poids tels que le diplomate Condoleezza Rice et la femme d’affaires Mélodie Hobson. De cette manière, les Broncos de Denver auront des personnalités très différentes et influentes dans différents domaines de la société, de l’économie et du sport. Une déclaration d’intentions complète des Broncos, qui ont demandé la pluralité et diversité dans un groupe de propriétaires qui sort de la norme.

Lire aussi:  Un randonneur espagnol meurt dans les Dolomites après être tombé d'une falaise

Article précédentLes États-Unis tuent le chef d’Al-Qaïda Ayman al-Zawahiri lors d’une opération en Afghanistan
Article suivantTiger Woods n’est pas dupe des pétrodollars et rejette une offre de 700 millions du circuit saoudien