Accueil L'International Les États-Unis poursuivent l’État de l’Idaho parce que sa loi interdit aux...

Les États-Unis poursuivent l’État de l’Idaho parce que sa loi interdit aux femmes d’avorter lorsque leur santé est en danger

12
0

Le procureur général de l’Etat américain, Merrick Garland, a annoncé ce mardi un procès contre l’état de l’idaho pour avoir considéré que leur loi interdit les avortements qu’il est nécessaire de pratiquer lorsque la santé de la femme enceinte est en danger et pour avoir considéré que sa loi contre l’avortement « criminalise les médecins ».

Le ministère de la Justice poursuit l’Idaho pour avoir enfreint la loi fédérale sur le traitement médical d’urgence et le travail pour tenter de protéger les femmes qui se font avorter dans l’État.

Il s’agit de la première action du ministère de la Justice contre un État depuis qu’en juin dernier, la Cour suprême a annulé la décision « Roe v. Wade » et a ainsi éliminé la protection fédérale du droit à l’avortement.

Et ce ne sera pas le seul, comme l’a expliqué Garland lors d’une conférence de presse, qui a souligné que le groupe de travail sur les droits reproductifs créé à la suite de la décision de la Cour suprême se consacre à l’évaluation « le paysage changeant du droit de l’État » et des « litiges supplémentaires » contre d’autres États sont déjà à l’étude.

Lire aussi:  En attente d'un appel après le drame de Melilla : "Je n'ai plus de nouvelles de mon frère depuis une semaine"

La loi érigerait en infraction pénale le fait pour les médecins d’offrir le traitement

Tout cela pour « tout mettre en œuvre pour garantir un accès légal continu aux services de procréation » en ces « temps terrifiants et incertains pour les femmes enceintes et leurs prestataires », a indiqué la procureure générale adjointe des États-Unis, Vanita Gupta.

Cette mesure vise à mettre un terme à cette loi de l’Idaho qui entre en vigueur le 25 août prochain et impose aux médecins le fardeau de prouver au procès que ne sont pas pénalement responsables, après avoir été arrêté et inculpé.

« Comme détaillé dans notre plainte, la loi de l’Idaho en ferait une infraction pénale médecins pour fournir les soins médicaux d’urgence requis par la loi fédérale », a expliqué le procureur général de l’État.

« L’hôpital doit fournir les soins nécessaires »

« Aujourd’hui, le message du ministère de la Justice est clair si un patient se présente aux urgences avec une urgence médicale qui menace la vie ou la santé du patient, l’hôpital doit fournir le traitement nécessaire pour le stabiliser », a déclaré Garland lors d’une conférence de presse. à Washington. « Cela inclut l’avortement, quand c’est le traitement nécessaire »a ajouté.

Lire aussi:  Le gouvernement Johnson poursuivra l'expulsion des immigrés vers le Rwanda malgré le blocus de Strasbourg

Les médecins qui risquent de pratiquer un avortement dans l’État risquent entre deux et cinq ans de prison et la révocation de leur licence médicale. De plus, d’autres professionnels tels que les infirmières ou les techniciens de laboratoire seraient également confrontés suspension de permis et la révocation possible pour avoir aidé à des avortements.

La Cour suprême a annulé la décision historique « Roe contre Wade »

En juin dernier, la Cour suprême des États-Unis, à majorité conservatrice, a annulé la décision historique « Roe contre Wade » de 1973, qui reconnaissait pour la première fois dans le pays le droit constitutionnel des femmes à l’avortement sans restriction avant les semaines 24 et 28 de grossesse. Cette décision permet chaque État décide de maintenir ou d’interdire ce droit reproductif.

Les États de l’Arkansas, de l’Idaho, du Mississippi, du Missouri, du Dakota du Nord, de l’Oklahoma, du Tennessee, du Texas, de l’Utah et du Wyoming avaient approuvé les appels. « lois du printemps » dans le but qu’ils entrent en vigueur immédiatement ou quelques jours après la décision de la Cour suprême.

Article précédentLa mort d’Al Zawahiri, dernier coup porté par les Etats-Unis au terrorisme : « En six mois, il a décapité l’EI et Al-Qaïda »