Accueil L'International La Russie « regroupe » ses forces après que l’Ukraine a annoncé des gains...

La Russie « regroupe » ses forces après que l’Ukraine a annoncé des gains à Kharkiv.

51
0

La a déclaré qu’elle  » regroupait  » ses forces pour soutenir les efforts dans la région de Donetsk. (Dossier)

Moscou :

Moscou a annoncé samedi qu’elle retirait ses forces dans la région de Kharkiv, dans l’est de l’Ukraine, après que Kiev ait déclaré que ses troupes avaient fait des gains importants dans le territoire tenu depuis des mois par l’armée russe.

« Pour atteindre les objectifs de l’opération militaire spéciale visant à libérer Donbas, il a été décidé de regrouper les troupes russes stationnées dans les régions de Balakliya et d’Izyum, afin de soutenir les efforts le long du front de Donetsk », a déclaré le ministère russe de la Défense dans un communiqué.

Le retrait apparent des forces russes intervient alors que les troupes ukrainiennes ont déclaré être entrées dans la ville de Kupiansk à Kharkiv, les observateurs militaires affirmant que l’armée de Kiev avait encore progressé.

Lire aussi:  Au moins 32 enfants tués dans la bousculade d'un match de football en Indonésie : Rapport

Le ministère de la défense a déclaré que le retrait des troupes de Kharkiv vers la région de Donetsk avait été effectué au cours d’une opération de trois jours destinée à minimiser les pertes russes.

Mais à Donetsk, le leader de la république séparatiste, soutenu par le Kremlin, a déclaré qu’il y avait de violents combats entre les forces russes et l’Ukraine.

Denis Pushilin a déclaré que la situation dans la ville de Lyman dans la région de Donetsk était « très difficile » et qu’il y avait également des combats dans « un certain nombre d’autres localités », en particulier dans la partie nord de la région.

Lire aussi:  Xi Jinping rencontre Poutine et déclare que la Chine travaillera avec la Russie en tant que "grandes puissances".

« Nous n’avons pas d’autre choix que de garder Donbas et nous allons réussir. Nous allons gagner bien sûr », a déclaré M. Pushilin.

Lyman, un ancien nœud ferroviaire avec une population d’environ 20 000 personnes avant la guerre, a été capturé par les forces russes en mai.

Des parties de Donetsk et de la région voisine de Lougansk sont sous le contrôle de groupes rebelles soutenus par Moscou depuis 2014.

(À l’exception du titre, cette histoire n’a pas été éditée par le personnel de blogdudemocrate.org et est publiée à partir d’un flux syndiqué).

Article précédentJamais vu de changement climatique à cette échelle : Le chef de l’ONU s’exprime sur les inondations au Pakistan
Article suivant« La vie sans grand-mère sera… » : Hommage du Prince William à la Reine défunte