Accueil L'International Des politiciens de l’opposition demandent au premier ministre finlandais de passer un...

Des politiciens de l’opposition demandent au premier ministre finlandais de passer un test de dépistage de drogues après la diffusion d’une vidéo controversée.

75
0

Ane crise politique sans précédent se déroule en Finlande suite à la fuite d’une vidéo controversée dans laquelle apparaît le Premier ministre finlandais. Sanna Marin.

Elle aurait participé avec plusieurs amis à une fête au cours de laquelle les fêtards ont crié « cocaïne ». Les réactions n’ont pas tardé et les politiciens de l’opposition ont demandé à Marin de se soumettre à un test de dépistage de drogues.

Fuite d’une vidéo du Premier ministre finlandais faisant la fête.

La vidéo publiée par Iltalehti montre le Premier ministre en train de chanter et de danser avec plusieurs personnes et une voix en arrière-plan qui prononce « le gang de la farine ».

Selon les politiciens de l’opposition, il s’agit d’une référence à la cocaïne, ce que Sanna Marin dément fermement.

Lire aussi:  Regardez : "Tu dois t'incliner", instruction de la princesse Charlotte à son frère

« Je passais la nuit avec mes amis, je faisais la fête, je dansais et je chantais », a déclaré Sanna Marin. Dans sa déclaration, elle critique vivement le fait que les vidéos aient été rendues publiques et affirme que la fête a eu lieu il y a plusieurs semaines.

Elle souligne également que la fête a été suivie par des célébrités telles que des YouTubers, des chanteurs et même un membre de son parti.

« Je n’ai pas pris de drogues ni rien d’autre que de l’alcool », ajoute Marin. La première ministre finlandaise prévient même qu’elle n’a jamais participé à une fête ou à toute autre situation où elle a consommé de la drogue. Elle considère qu’elle n’a rien à cacher.

Lire aussi:  Le nouveau monarque donne un nouvel élan au débat sur l'indépendance de l'Écosse

« J’ai du temps libre à passer avec mes amis. Je suis sûre que c’est ce que font beaucoup de gens de mon âge », ajoute-t-elle.

La fête n’est pas le problème

Pour les politiciens de l’opposition, cependant, ce n’est pas le parti lui-même qui pose problème, mais la prétendue référence à la cocaïne. C’est cette phrase qui, selon Mikko Karna, du Parti du centre finlandais, les a incités à lui demander de passer un test et de prouver qu’elle ne consomme pas de drogues.

« Juste pour le bien de la discussion publique, il serait sage que le Premier ministre Sanna Marin se soumette volontairement à un test de dépistage de drogues, dont les résultats seraient publiés par un organisme indépendant », a écrit Karna dans un tweet.

Article précédentValereum va mettre fin à l’extraction de bitcoins pour se concentrer sur la bourse de Gibraltar
Article suivantHeidi Klum se souvient d’un rendez-vous qui lui a fait un tour de passe-passe avec du pop-corn au cinéma.