Accueil L'International Ce pays inflige une amende de 2,4 millions de dollars à Apple...

Ce pays inflige une amende de 2,4 millions de dollars à Apple pour avoir vendu des iPhones sans chargeur

74
0

Le Brésil a ordonné la suspension de la distribution des iPhones qui ne sont pas livrés avec un chargeur. (Dossier)

Brasilia :

a été interdit de vendre des iPhones sans chargeur au Brésil et a été condamné à une amende de plus de 2 millions de dollars pour cette affaire, a annoncé mardi le gouvernement, après avoir accusé le géant technologique américain de « pratiques discriminatoires ». Dans un avis officiel, les autorités brésiliennes ont ordonné « la suspension immédiate de la distribution des smartphones de la marque iPhone, quel que soit le modèle ou la génération, qui ne sont pas accompagnés d’un chargeur de batterie. »

Le ministère de la justice et de la sécurité publique a condamné la société californienne à payer une amende de 12,28 millions de reais (près de 2,4 millions de dollars).

Lire aussi:  House Of The Dragon devient le plus gros lancement de série de HBO

La mesure du ministère de la Protection et de la Défense des consommateurs interdit effectivement la vente de tous les modèles d’iPhone 12 et 13.

Apple fait l’objet d’une enquête au Brésil depuis décembre pour « vente d’un produit incomplet », « discrimination à l’égard du consommateur » et « transfert de responsabilité à des tiers » en proposant des iPhone 12 et des versions plus récentes sans chargeurs pour prises de courant, selon un communiqué officiel.

La société a déjà été confrontée à des amendes de la part d’organismes publics brésiliens, mais « n’a pris aucune mesure pour minimiser le préjudice et a continué jusqu’à présent à vendre les appareils cellulaires sans chargeurs », indique le communiqué.

Selon les autorités brésiliennes, Apple prétend que la décision d’exclure les chargeurs des ventes d’iPhone découle d’un « engagement environnemental ».

Lire aussi:  13 personnes ont été tuées lors du renversement d'un bateau transportant des victimes des inondations au Pakistan : Rapport

Mais le ministère a déterminé « qu’il n’y a pas de démonstration effective de la protection de l’environnement sur le sol brésilien en conséquence » de la politique d’Apple, et a accusé la société de « pratiques discriminatoires délibérées à l’encontre des consommateurs. »

« Il n’y a aucune justification pour une opération qui, en visant à réduire les émissions de carbone, conduit à l’introduction sur le marché de consommation d’un produit dont l’utilisation dépend de l’acquisition d’un autre (produit) également commercialisé par l’entreprise », ajoute l’avis officiel.

(A l’exception du titre, cette histoire n’a pas été éditée par le personnel de blogdudemocrate.org et est publiée à partir d’un flux syndiqué).

Article précédent« Pas de kérosène, pas de nourriture » : Les pêcheurs du Sri Lanka luttent pour survivre
Article suivantHonte et misère : les inondations au Pakistan laissent de nombreuses personnes sans toilettes