Accueil Finance Bitcoin Depot s’introduit en bourse aux États-Unis par le biais d’un accord...

Bitcoin Depot s’introduit en bourse aux États-Unis par le biais d’un accord SPAC de 885 millions de dollars.

72
0

Bitcoin Depot, fondé en 2016, est un opérateur de distributeurs automatiques de bitcoins en Amérique du Nord.

La fintech Bitcoin Depot prévoit de s’introduire en bourse aux en fusionnant avec la société de chèques en blanc GSR II Meteora Acquisition Corp dans le cadre d’une opération évaluée à 885 millions de dollars, ont indiqué les sociétés jeudi.

La transaction permettra de lever jusqu’à 321 millions de dollars de liquidités détenues sur le compte fiduciaire de GSRM et sera utilisée pour soutenir le fonds de roulement de Bitcoin Depot, réaliser des acquisitions et faire évoluer sa plateforme et sa gamme de produits.

En supposant qu’il n’y ait pas de rachats, la société combinée sera évaluée à 755 millions de dollars, y compris la dette, avec une valeur de capitaux propres de 885 millions de dollars et jusqu’à 170 millions de dollars de produits en espèces de la transaction, selon un communiqué.

Lire aussi:  Le PDG de Celsius démissionne dans le cadre d'une procédure de faillite

Bitcoin Depot, fondé en 2016, est un opérateur de distributeurs automatiques de bitcoins en Amérique du Nord qui permet aux utilisateurs de convertir leur argent en bitcoin, et litecoin dans plus de 7 000 kiosques situés dans 47 États américains et neuf provinces canadiennes.

La société d’acquisition spécialisée GSRM, qui a levé 316 millions de dollars lors d’un premier appel public à l’épargne en mars de cette année, poursuit l’opération à un moment où peu le font.

Une SPAC est une société cotée en bourse qui n’a pas d’activité commerciale mais dispose d’un capital qu’elle utilise pour fusionner avec une société privée. L’opération permet ensuite à la société privée d’entrer en bourse.

Les taux élevés de rachat par les actionnaires et les préoccupations réglementaires ont dissuadé les sociétés qui cherchaient à s’introduire en bourse par la voie des SPAC, ce qui a eu pour effet d’étouffer les transactions dans ce secteur qui a pris Wall Street d’assaut ces deux dernières années.

Lire aussi:  Le bitcoin tombe sous les 19 000 $ et atteint son plus bas niveau sur trois mois, les cryptomonnaies craignant une hausse des taux d'intérêt.

Parmi les sociétés qui ont récemment renoncé à s’introduire en bourse par le biais de SPAC, citons la société de services de télécommunications Syniverse Technologies, la société d’impression 3D Essentium Inc. et la plateforme technologique de voyage HotelPlanner.

L’opération, qui devrait être conclue d’ici le premier trimestre de l’année prochaine, est conseillée par Oppenheimer & Co. Inc. La société fusionnée sera cotée au Nasdaq sous le symbole « BTM ».

(Cette histoire n’a pas été éditée par le personnel de blogdudemocrate.org et est générée automatiquement à partir d’un flux syndiqué).

Article précédentUn couple britannique est stupéfait de voir Keanu Reeves s’incruster à leur réception de mariage.
Article suivantL’Inde a montré un grand intérêt pour la proposition de plafonner le prix du pétrole russe : US